Burkina Faso

Santé maternelle et infantile

En 2022

98 903

femmes enceintes ont reçu la carte de préparation à l’accouchement et aux urgences

183 793

enfants ont bénéficié d’un suivi

4 000

agent·es de santé ont été formé·es à une meilleure prise en charge des patient·es

Améliorer la santé des femmes enceintes et mères défavorisées

Le Burkina Faso fait partie des pays les plus défavorisés au monde avec 44% de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté. Chaque jour, près de 2’500 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement, et qui pour la plupart pourraient être facilement évitées.

Le taux de mortalité néonatale est lui aussi élevé avec 27 décès pour 100 naissances vivantes, soit l’un des plus mauvais en Afrique Subsaharienne.

Trop souvent, les femmes et leur famille n’ont pas été informées des risques et n’ont donc pas su prendre la bonne décision à temps pour protéger leur santé et celle de leur bébé.

C’est pourquoi nous menons avec notre partenaire local IPC des actions d’éducation à la santé pour la population locale et proposons des formations pour le personnel de santé.

Cecilia Capello Médecin et spécialiste santé à Enfants du Monde

Ces décès maternels sont des violations des droits de la femme : droit à la santé, droit à la vie, droit à la non-discrimination, droit à l’égalité.

Notre impact

  • Formation du personnel soignant : l’éducation à la santé, la participation des époux et le respect des droits des femmes font partie intégrante des soins de santé pour une meilleure prise en charge des patientes ;
  • Implication des communautés : les communautés identifient des solutions pour améliorer la santé des femmes et des nouveau-nés et les réalisent : réfection des routes, construction d’un foyer d’attente pour femmes enceintes… Elles sont également impliquées dans la gestion des centres de santé ;
  • Éducation à la santé : l’application mobile Mon bébé et moi et une brochure de préparation à l’accouchement et aux urgences sont mises à disposition des femmes enceintes et leurs époux.

Enfants du Monde collabore avec d’autres organisations pour la mise en œuvre de projets tels que le PANDA, un système de télémédecine développé pour un meilleur suivi médical.

Les photos du projet

Garantir une meilleure santé et prise en charge

Depuis 2008, Enfants du Monde appuie le Ministère de la santé du Burkina Faso dans l’amélioration de la santé maternelle et néonatale aux côtés du Fonds des Nations Unies pour la Population, de l’Organisation Mondiale de la Santé, et d’autres organisations et institutions nationales et internationales. En étroite collaboration avec des organisations partenaires du pays, Enfants du Monde mène plusieurs projets visant à améliorer la qualité des services de santé et l’accès aux soins.

Adissa Bansé Sage-femme, Burkina Faso

Les consultations ont augmenté suite à nos formations: sept couples sur dix continuent à venir aux consultations postnatales. Ceci est très important pour la santé de la mère et de son nouveau-né.

Contacter notre équipe

Enfants du Monde
Rue de Varembé 1
1202 Genève
Tél : +41 22 798 88 81
Email : info@edm.ch

Bureau de coordination en Afrique sahélienne
01 BP 1793 Ouagadougou 01, Burkina Faso

Tougma Téné Sankara
Tél. +226 25 36 08 46
Email : edmsahel@fasonet.bf

Partenaires financiers

Partenaires locaux

Autre partenaire

Mon don fait la différence

Par exemple :

Avec 70 francs :

J’offre une brochure de préparation à l’accouchement et aux urgences à 250 femmes enceintes et jeunes mères au Burkina Faso.

Avec 100 francs :

J’offre à 232 femmes du Burkina Faso l’application Mon bébé et moi pour suivre leur grossesse et connaître les signes de danger pour elles et leurs bébés.

JE FAIS UN DON