Burkina Faso

Éducation en situation d’urgence

En 2022

68 546

enfants affectés par le conflit ont pu être scolarisés

1 453

enseignant·es ont été formé·es à notre pédagogie

336

Écoles ont été soutenues

Garantir le droit à l’éducation malgré les conflits armés

Depuis 2016, le Burkina Faso est en proie à des attaques de groupes armés dans tout le pays, entraînant des déplacements massifs de population. Cette instabilité a également entraîné une crise politique, un coup d’État en 2022 et une inflation de 13,5 %. À mi-2022, près de 2 millions de personnes étaient déplacées, plus de 4 000 écoles étaient fermées, affectant plus de 700 000 élèves. Pour de nombreux enfants, l’école est non seulement un lieu d’apprentissage, mais aussi un refuge. En période de crise, les risques de violence contre les enfants sont encore plus élevés.

Nous coordonnons des programmes d’éducation en situation d’urgence dans plusieurs régions du pays, sur mandat de différentes organisations telles que la Direction du développement et de la coopération suisse ou l’Union européenne, pour scolariser et protéger les enfants déplacé·es victimes de la crise sécuritaire au Burkina Faso.

Salfo,10 ans, déplacé avec sa famille, Burkina Faso

L’école a fermé dans mon village à cause des attaques. Dans cette école ici je suis heureux d’être en classe et je n’ai plus peur.

Scolariser les enfants déplacé·es

Scolariser les enfants déplacé·es suite aux attaques de leurs villages, ainsi que les enfants démuni·es issu·es des communautés d’accueil dans les régions Boucle du Mouhoun, Centre-Nord et Est : sur mandat du fonds mondial Education Cannot Wait, nous menons un Programme d’Appui à une Éducation Continue et inclusive de qualité des enfants affectés par la crise sécuritaire (PAEC).

En savoir plus

Améliorer l’accès à l’éducation et à l’eau potable

Améliorer l’accès à l’éducation et à l’eau potable : ce projet d’Appui à une Réponse Multisectorielle et Intégrée aux besoins des populations affectées de la région de l’Est (PARMI-EST) s’est déroulé de juillet 2022 à juin 2023 dans une région touchée par des crises sécuritaires et économiques.

En savoir plus

Aide humanitaire pour les populations déplacées

La crise sécuritaire au Burkina Faso a engendré une augmentation significative des besoins humanitaires, touchant environ 4,7 millions de personnes, soit un Burkinabè sur 5. Face à ces défis pressants, Enfants du Monde a été mandaté pour un Appui à une Réponse Multisectorielle et Intégrée aux besoins des populations affectées de la région du Centre Nord (PARMI-Centre Nord) afin d’améliorer la situation par une approche globale.

En savoir plus

Renforcement du système éducatif et réponse à l’urgence

Pour scolariser et protéger les enfants dans la région des Hauts Bassins à l’ouest du pays en réponse aux défis éducatifs majeurs, exacerbés par la crise sécuritaire dans le pays, nous menons un programme de Renforcement du Système Éducatif et de Réponse à l’Urgence dans la région des Hauts-Bassins (PRSERU-HB) à l’ouest du pays.

En savoir plus

Permettre aux enfants déplacé·es de continuer d’aller à l’école

Sur mandat du fonds mondial Education Cannot Wait, nous nous assurons avec le projet d’Appui à la Résilience du Système Educatif national (PARSE) que les enfants de 3 à 17 ans vulnérables ou en situation d’urgence suite aux attaques de leurs villages aient accès à un format d’éducation qui assure une continuité éducative de qualité dans la région du Centre-Est du Burkina Faso.

En savoir plus

Mon don fait la différence

Par exemple :

Avec 100 francs :

Vous offrez à 7 enfants du Burkina Faso un manuel scolaire bilingue en français et en mooré pour mieux progresser.

Je fais un don