Festival « La Parole aux Enfants »

En 2023

267

élèves ont participé au Festival et se sont exprimés sur leurs droits

12

écoles ont utilisé notre matériel pédagogique pour sensibiliser leurs élèves

1

ambassadeur de bonne volonté, Patrick Chappatte, a animé des ateliers

Pour célébrer la Journée internationale des droits de l’enfant

La Journée internationale des droits de l’enfant marque l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant. À cette occasion, Enfants du Monde organise chaque année à Genève, le Festival La parole aux enfants.

Une véritable participation des enfants

Le Festival offre un espace d’expression destiné aux élèves des classes ayant participé avec leurs enseignant·es au projet Un Monde plus Juste sur les droits de l’enfant.

Avec le soutien de personnalités suisses telles que le dessinateur de presse Patrick Chappatte et l’artiste Licia Chery, Enfants du Monde invite des enfants romands à s’exprimer et à être entendus sur leurs droits. Chanson, dessin, photo, narration : plusieurs moyens d’expression sont mobilisés afin de permettre aux enfants de partager leurs recommandations sur le respect de leurs droits avec des représentants du Comité des droits de l’enfant de l’ONU, des autorités genevoises, des ONG et la presse locale.

Ce projet est soutenu financièrement par la FGC (Fédération Genevoise de Coopération) et le Canton de Genève.

Le festival « La Parole aux Enfants » en 2022

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, Enfants du Monde a invité des élèves de 8 à 12 ans à plaider leurs droits auprès du Comité des droits de l’enfant de l’ONU lors du festival « La parole aux enfants », le 18 novembre à la Maison Internationale des associations.

Un festival pour que les enfants s’expriment sur leurs droits.
Les écolier·es présent·es ont travaillé depuis le mois de septembre avec leurs enseignant·es de manière approfondie sur les droits de l’enfant grâce au kit pédagogique Enfants du Monde et ont préparé des recommandations pour améliorer le respect d’un droit de leur choix. Lors du festival, ils ont participé à un atelier avec le dessinateur Patrick Chappatte pour illustrer ces recommandations par le dessin de presse. Ils ont ensuite présenté leurs réflexions et créations au Professeur Philip Jaffé, membre suisse du Comité onusien des droits de l’enfant, à Christina Kitsos, Conseillère administrative du département de la cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève, à la Secrétaire générale d’Enfants du Monde, Beata Godenzi ainsi qu’à des représentant·es du Département de l’Instruction Publique, de la Fédération Genevoise de Coopération et d’autres organisations.

Le droit de jouer a été l’un des droits les plus plébiscités.

Les élèves ont aussi chanté la chanson « On n’a pas 20 ans » de Licia Chery, chanteuse, auteure et animatrice TV, dédiée à l’évènement et écrite pour l’occasion.

Les recommandations des enfants

« Nous avons remarqué que certains enfants ne peuvent pas avoir de loisirs car ils n’ont pas assez d’argent et du coup nous avons proposé que ce soit gratuit. Nous pensons que nous pouvons faire comme une école mais de loisirs. » Élèves de l’école de Confignon

En réponse à cette proposition, Christina Kitsos a informé les enfants que des réflexions sont en cours pour fermer certaines rues à Genève afin d’offrir plus d’espace aux enfants pour jouer dehors.

Certaines préoccupations des enfants sont ressorties dans l’évocation du droit à la protection, comme la peur d’être « volés » (kidnappés) ou le travail des enfants.

« Il faut sensibiliser la population sur les produits qu’ils achètent et ce qui se cache derrière. La Suisse interdit le travail d’enfant, mais elle achète des produits ailleurs dans le Monde, qui eux, font travailler les enfants. Et ça, on ne le sait pas forcément. » Élèves de l’école de Mon-Repos, Lausanne

Un autre droit très important aux yeux des élèves est celui d’être soigné. Imaginer que des enfants ne puissent pas se faire soigner par manque d’argent leur semblait très injuste.

« Nous ne sommes pas d’accord sur le fait qu’il y ait des enfants qui ont plus d’argent et d’autres qui n’ont pas assez d’argent pour se payer des soins. Donc notre recommandation est de faire passer des roulottes de soins dans les écoles comme la cabine dentaire, l’ophtalmologue et l’infirmière » Elèves de l’école des Compesières, Genève.

Et peut-être plus inattendu, le droit d’aller à l’école est ressorti comme indispensable aux yeux des enfants, afin que tous apprennent à lire et à écrire. Les élèves ont pu échanger à ce sujet avec le Professeur Philip Jaffé.

« Il faut que tout le monde sache que les enfants doivent apprendre à lire et à écrire. Avoir une bonne éducation permet de respecter les autres » Elèves de l’école des Franchises, Genève

Le festival représente le point culminant du programme « Un monde plus juste » lancé par Enfants du Monde dans les écoles pour contribuer à améliorer la situation des droits de l’enfant dans ses pays d’intervention. Ce programme invite les élèves à découvrir leurs droits en lien avec leur contexte social et culturel. Il incite les enfants à proposer des solutions concrètes pour améliorer le respect de leurs droits tout en sensibilisant le monde politique et l’opinion publique. Cette démarche s’inscrit dans une perspective d’éducation au développement durable, qui permet de prendre en compte des enjeux plus larges.

Sarah Élève, Suisse

Les droits de l’enfant permettent de protéger les enfants de ce qui n’est pas bon pour eux. Ils sont tous importants et devraient tous être respectés, partout.

Participer au projet

Vous êtes enseignant-e et vous souhaitez recevoir davantage d’information et/ou faire participer votre classe à la prochaine édition du programme Un Monde plus Juste ? Contactez notre équipe par email à l’adresse umj@edm.ch.

Mon don fait la différence

Par exemple:

Avec 100 francs

Je contribue à développer du matériel pédagogique de qualité sur les droits de l’enfant pour les élèves suisses.

JE FAIS UN DON
Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les actualités de notre association chaque mois et en savoir plus sur nos actions.