Journée internationale de l’éducation : l’urgence au Burkina Faso

Attaques de groupes armés et déplacements massifs de population, dont des milliers d’enfants : tel est le quotidien des familles au Burkina Faso depuis 2016. Focus sur cette situation dramatique et sur les projets que nous menons dans le pays pour que les enfants aient accès à un meilleur avenir à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation le 24 janvier.

Salfo, 10 ans déplacé avec sa famille, Burkina Faso

L’école a fermé dans mon village à cause des attaques. Dans cette école ici je suis heureux d’être en classe et je n’ai plus peur.

Couvrir des besoins essentiels pour une action humanitaire complète

Dans les régions centre-nord du pays, les besoins humanitaires sont critiques. Eau, hygiène, nourriture, santé, protection… les personnes déplacées ont besoin de soutien et d’une action concrète. Beaucoup d’écoles ont fermé et les enfants ne peuvent pas poursuivre leur scolarité.

Pour répondre à ces urgences, nous menons un projet d’accès à l’eau et à l’hygiène tout en favorisant l’accès à l’éducation pour les élèves malgré la crise.

En savoir plus

Continuer à aller à l’école pour les plus vulnérables

Dans les villages victimes d’attaques de groupes armés au Centre-Est du Burkina Faso, nous nous assurons que les enfants puissent continuer à aller l’école. En formant les enseignant·es, en adaptant les programmes aux besoins et en aménageant les espaces éducatifs (souvent des classes improvisées en extérieur); les élèves vulnérables reçoivent une éducation de qualité dans un environnement sécurisé.

En savoir plus

Apprendre en lieux sûrs

La crise sécuritaire au Burkina Faso nécessite d’accorder une attention spécifique à la sécurité dans le cadre scolaire. C’est la raison pour laquelle nous formons le personnel éducatif aux mesures de sécurité, mais aussi pour qu’ils et elles puissent identifier les enfants en détresse psychologique.

En savoir plus

Mon don fait la différence

Par exemple :

Avec 100 francs,

J’offre à 7 enfants du Burkina Faso un manuel scolaire bilingue en français et en mooré pour mieux progresser.

Je fais un don